Marques

  • 3-EN-UN

    3-EN-UN

    Difficile de trouver un nom de marque plus explicite. En 1894, l’huile pour bicyclette de George W. Cole permettait à la fois de lubrifier, de nettoyer et de prévenir l’apparition de rouille. Aujourd’hui, la marque 3-EN-UN se décline en différents produits polyvalents pour l’usage quotidien et fait partie de la WD-40 Company, preuve de leur efficacité.

  • AdBlue
  • Amsoil

    Amsoil

    Amsoil a été fondée par Al Amatuzio, un commandant d’escadron dans l’armée de l’air. En 1972, son lubrifiant moteur Amsoil 10W-40, inspiré par la technologie aérospatiale, fait de lui un pionnier de l’huile de synthèse. Il a même gagné sa place au World Hall of Fame des lubrifiants ! Amsoil a continué son chemin avec des lubrifiants pour les boites, des additifs pour différentiels et des liquides de direction.

  • Aral
  • Aspen
  • Autopower
  • Bardahl

    Bardahl

    Bardahl, c’est un peu le rêve américain devenu réalité. D’origine norvégienne et vivant à Seattle, Ole Bardahl est un ingénieur qui conçoit en 1939 un lubrifiant moteur inédit, basé sur la molécule Fullerène C60. La structure de celle-ci lui confère des propriétés extraordinaires pour résister à la pression. Cette innovation sauvera de nombreux avions américains pendant la Seconde Guerre Mondiale en leur permettant d’atterrir en urgence sans bloquer le moteur, même avec une fuite d’huile. La formule de l’huile Bardahl sera d’ailleurs classée « secret défense » !

    Aujourd’hui la gamme Bardahl s’est largement diversifiée pour inclure des additifs, des colles, des joints silicone, des répulsifs anti-rongeurs, des nettoyants ou de l’huile de coupe.

  • BEL-RAY
  • Belgom

    Belgom

    Belgom fait partie de ces marques qui sont devenus des noms communs. On ne passe pas du « nettoyant aluminium », mais du Belgom Alu. Et quel matériau ne peut-on pas nettoyer, polir et faire briller avec du Belgom sur un véhicule ? Que ce soit pour le tissu d’une capote, le cuir des sièges, les chromes d’anciennes ou les plastiques d’une moderne, Belgom propose un produit spécifiquement adapté. D’ailleurs le nom Belgom vient de « belles gommes », l’objectif fixé par le fondateur de la marque qui voulait un produit efficace pour rénover les flancs blancs des pneumatiques. Belgom est une entreprise française qui appartient au groupe Métal 5 depuis 1991.

  • BMW

    BMW

    Qu’on les appelle BM, Béhème, Beamers (pour les motos) ou Bimmers (pour les voitures), les véhicules de la marque bavaroise ont toujours été associés au haut-de-gamme et à la sportivité. Pourtant la Bayerische Motoren Werke AG puise ses racines dans l’industrie aéronautique durant la Première Guerre Mondiale. C’est d’ailleurs pour cela (et à cause d’images publicitaires) qu’on associe toujours son logo à une hélice, alors qu’il s’agit en réalité des couleurs de la Bavière (bleu et blanc) dans un cercle noir, héritage du logo de Rapp, ancêtre de BMW.

    BMW propose de nombreux lubrifiants, additifs et fluides spécifiques pour entretenir ses véhicules afin d’en tirer le meilleur sur la route.

  • BP

    BP

    Issue de la Société Générale des Huiles de Pétrole en 1954, BP est une entreprise française qui a diversifié ses activités dans tous les domaines de l’énergie et de la pétrochimie avec les carburants (essence, diesel, GPL), les énergies renouvelables (par exemple solaire), le fioul, la fabrication du polyéthylène ou encore les lubrifiants moteur.

  • Brembo

    Brembo

    À l’origine, Brembo était un petit atelier de mécanique installé à quelques kilomètres de Bergame par Emilio Bombassei. En 1964, il est le premier en Italie à produire des disques de frein pour le marché du remplacement. C’est le début d’un succès planétaire qui a fait de Brembo une référence sur tous les éléments des systèmes de freinage, y compris les liquides de frein.

  • Castrol

    Castrol

    Castrol est connue pour son implication dans le sport automobile et notamment en championnat du monde des rallyes où elle a accompagnée Toyota jusqu’au titre dans les années 90. Aujourd’hui, les passionnés reconnaissent les couleurs blanc, rouge et vert emblématiques de la marque au premier coup d’oeil.

    Le nom Castrol est la contraction de « castor oil » (« huile de ricin » en français), l’ingrédient magique qui permet d’obtenir un lubrifiant suffisamment fluide pour démarrer un moteur à froid, puis assez visqueux pour assurer une bonne lubrification à chaud.

    Avec plus cent ans d’expérience dans le domaine des lubrifiants, Castrol propose une gamme qui englobe l’automobile, la moto et la marine.

  • CTEK

    CTEK

    CTEK ne produit ni lubrifiant, ni liquide hydraulique, mais son expertise est indispensable au quotidien… surtout quand une batterie de voiture est déchargée. Cette société suédoise fondée par Bengt Wahlqvist a inventé le chargeur de batterie « intelligent » et s’est ensuite agrandie vers le marché de la recharge de véhicules électriques.

  • Dermaphex
  • EcoTec

    EcoTec

    Ecotec est une société française crée en 1993 dont les produits s’adressent d’abord aux professionnels de la maintenance des véhicules, qu’il s’agisse de voitures, d’utilitaires, de motos, de poids lourds, de bateaux ou encore d’engins de chantier et de machines agricoles. La variété de sa gamme et la présence de petits conditionnements au catalogue permettra aussi aux particuliers de trouver leur bonheur. Les champs d’application de la gamme Ecotec sont particulièrement étendus. Ils couvrent les additifs et produits de traitement pour tous les circuits d’un véhicule (carburant, freinage, refroidissement, climatisation, etc.) et les produits de nettoyage (habitacle et carrosserie), graissage, lustrage, etc.

  • Elf

    Elf

    À l’origine, Elf était une entreprise publique née de la fusion de trois sociétés pétrolières françaises. Les premières stations-service bleu-blanc-rouge apparaissent en 1966 et, dès l’année suivante, Elf devient le porte-étendard de la France en Formule 1 en s’associant à Matra. Depuis, Elf a toujours été impliquée dans la recherche de talents et la promotion des pilotes français à travers le monde, notamment grâce à la célèbre « filière Elf ».

    Cette expérience de la compétition se reflète dans ses lubrifiants et ses fluides qui assurent aux moteurs une plus grande durabilité et des économies de carburant. Elf a été la première à lancer une huile moteur « anti-usure » avec un grade 15W, en 1976.

    Aujourd’hui, sa gamme comporte aussi des liquides de frein, des graisses et des huiles pour moto ou encore des huiles de boite.

  • Eni

    Eni

    Anciennement connue sous le nom d’Agip, Eni (Ente Nazionale Idrocarburi) a conservé le même logo du chien noir à six pattes dont la signification reste encore entourée de mystère : centaure post moderne ? Symbolisation des deux jambes d’un humain associées aux quatre roues d’une voiture ? Représentation des valeurs de la marque ? Toujours est-il que ce géant italien de l’électricité, du gaz et du pétrole a toujours insisté pour se différencier. Enrico Mattei, directeur d’Eni dans les années 50-60, envisageait l’exploitation pétrolière à l’étranger comme une opportunité d’échange dans le respect des différentes cultures en venant « vivre comme un local, et non (comme) un colonisateur » selon ses propres mots.

    Eni propose des huiles, graisses et lubrifiants pour l’automobile et l’industrie.

  • Eurol

    Eurol

    Eurol est le seul producteur néerlandais indépendant de lubrifiants. À son lancement en 1977, la marque visait le marché des deux roues aux Pays-Bas, mais les ambitions de son fondateur Johan Pfeiffer étaient claires : conquérir le monde ! D’ailleurs le nom Eurol lui-même est la contraction de « Europe » et « Olie » (« huile » en néerlandais) qui montre bien la confiance qu’il avait dans son potentiel commercial. Ses succès en compétition nationale aux Pays Bas lui ont rapidement permis d’en faire une réalité et de diversifier son activité à l’automobile et aux secteurs professionnels de l’agriculture, de l’industrie et des transports routiers.

    Outre ses huiles moteur, Eurol propose aussi des liquides de frein.

  • Evans

    Evans

    Evans Waterless Coolant est une entreprise américaine spécialisée (comme son nom l’indique) dans les liquides de refroidissement sans eau. Là où la plupart des liquides de refroidissement classiques sont composés d’eau et d’éthylène glycol en parts égales, les produits Evans sont uniquement formulés à base de glycol. Cela donne au liquide un point d’ébullition plus élevé et élimine la formation de corrosion due à l’eau, ce qui améliore les performances et la longévité des moteurs. Les liquides de refroidissement Evans sont notamment utilisés en NHRA, le championnat américain de dragster, où le refroidissement est primordial.

  • Ferodo

    Ferodo

    Depuis ses débuts en 1897, Ferodo a toujours été une spécialiste du freinage puisque cette entreprise anglaise a commencé par fabriquer des freins pour les charrettes à chevaux. Elle crée sa première garniture de frein en 1902 et se lance dans l’aventure automobile. En 1980, Ferodo est le premier fabricant en Europe à éliminer l’amiante de ses plaquettes. En même temps, il élargit ses compétences aux disques, aux liquides de frein et aux systèmes hydrauliques.

  • Ford
  • Fuchs

    Fuchs

    À côté des géants de la pétrochimie, Fuchs fait figure de petit Poucet avec « seulement » 4000 employés. On aurait tort cependant de sous-estimer l’entreprise que Rudolph Fuchs a créé en 1931. Son expertise en lubrification et en nettoyage n’est plus à démontrer et répond à tous les besoins mécaniques et même aux usages domestiques du quotidien.

    Vous trouverez des huiles Fuchs pour tous les organes mécaniques de votre automobile ou même de vos engins agricoles, ainsi que des additifs moteur et des nettoyants pour carrosserie. Pour vos travaux d’intérieur, elle propose également des graisses et des dégrippants adaptés aux mécanismes plus petits. Enfin, après une longue journée de bricolage, vous pourrez aussi vous laver les mains avec du savon d’atelier Fuchs !

  • Gulf

    Gulf

    Certaines marques restent dans les esprits pour une publicité, un logo ou un jingle. Gulf l’a fait avec deux couleurs : du bleu clair et de l’orange dont elle a fait une marque déposée. Associée à la Porsche 917 de Steve McQueen dans le film « Le Mans », puis aux Ford GT40 et aux Mirage dans la plus célèbre course de 24 heures, et même sponsor du programme spatial Apollo dans les années 60, Gulf a définitivement laissé son empreinte dans la culture populaire. On en oublierait presque qu’il s’agit avant tout d’une entreprise pétrolière commercialisant du carburant et des lubrifiants, dont certains très spécialisés.

  • Ipone

    Ipone

    Avec son soleil rouge sur fond blanc et son nom qui évoque forcément le pays nippon, on ne s’attend pas à trouver des Français derrière la marque Ipone ! Pourtant c’est bien le cas et leur expertise dans les deux roues et les moteurs deux temps est internationalement reconnue. De plus, Ipone ne se limite pas aux mécaniques japonaises et propose des produits adaptés aussi bien aux Honda, Suzuki et Kawasaki qu’aux KTM et Harley-Davidson. Leurs gammes d’huiles et de lubrifiants s’étend aux bateaux, jet-skis, quads, motoneiges et même aux véhicules sans permis !

  • Kajo
  • KENT

    KENT

    Kent Marine Equipment est spécialisée dans les produits à destination des navires de commerce ou de plaisance depuis 1974. Sa gamme couvre de nombreux besoins à bord d’un navire, qu’ils soient mécaniques, hydrauliques, électriques, électroniques ou cosmétiques.

  • Lacmé

    Lacmé

    Depuis 3 générations Lacmé est un nom bien reconnu dans le monde agricole.
  • Loctite
  • Lukoil

    Lukoil

    Les trois villes russes Langepas, Uray et Kogalym sont à l’origine du nom LUKoil, groupe pétrolier créé en 1991. Ses stations-service sont surtout présentes en Belgique et en Europe de l’Est, mais Lukoil s’est fait connaitre à l’international par son engagement aux côtés de Lada Sport dans le championnat du monde des voitures de tourisme (ex WTCC). Elle propose des huiles moteur à destination des voitures, des utilitaires et des tondeuses à gazon.

  • Luro
  • Marline

    Marline

    Marline est une société française fondée en 1954 qui formule des carburants, des huiles et des mélanges pour les moteurs deux et quatre temps. Elle s’adresse aux particuliers, pour la motoculture par exemple, et aux professionnels des travaux publics et du bâtiment.

  • Mazda

    Mazda

    Cette gamme a été testée sur des véhicules Mazda et satisfait par conséquent à toutes les exigences de qualité et de garantie.
  • Mecacyl

    Mecacyl

    Notre société a vu le jour il y a plus de 30 ans. Elle est basée à Cestas, près de Bordeaux en Gironde. Depuis la création de notre entreprise, notre activité est centrée sur la fabrication et la commercialisation de produits issus de brevets déposés par notre dirigeant, Roland Persyn.
  • Metal5

    Metal5

    La philosophie METAL5 peut se résumer ainsi: ne proposer que des produits spécialisés, présentant une réelle avancée technologique et apportant un véritable bénéfice consommateur.
  • Mobil

    Mobil

    Mobil est une entreprise pétrolière américaine fondée en 1911 et appartenant au groupe ExxonMobil depuis 1999. Outre ses carburants, elle est principalement connue à travers son lubrifiant moteur synthétique pour véhicules particuliers Mobil 1 dont les logos ornent depuis longtemps les circuits automobiles du monde entier. L’expertise de Mobil est aussi tournée vers les professionnels avec des lubrifiants pour les machines-outils et l’industrie, les huiles Mobil Delvac pour poids lourds et toute une gamme de lubrifiants pour les boites de vitesses, les ponts, les réducteurs, etc. Vous trouverez un large choix d’huiles hydrauliques et de lubrifiants en bidons de 20 L ou en fûts.

  • Motorex

    Motorex

    Motorex est une entreprise suisse initialement dédiée à la fabrication de produits pour entretenir le cuir et les sols. En 1947, soit 30 ans après sa création, elle étend ses compétences au développement, à la production et à la commercialisation de lubrifiants et de produits chimico-techniques. Motorex formule alors des huiles moteur pour les voitures et les véhicules utilitaires, ainsi que des lubrifiants pour moto qui la mèneront à une collaboration avec KTM dans les années 2000. La société suisse est aussi connue pour sa bouteille d’huile d’un litre avec bec verseur, bien pratique pour faire la vidange soi-même et récompensée par des prix de design !

    Les produits actuels de Motorex traduisent encore sa diversité technique avec des nettoyants, des graisses, des additifs, des liquides de frein, etc.

  • Motul

    Motul

    Motul est la contraction de « motor oil ». En effet, la marque est née aux États-Unis avant de devenir cette entreprise française connue et reconnue pour ses lubrifiants. Forte de 150 ans d’expérience, Motul a toujours mis en avant l’innovation et la qualité de ses produits. Elle reste dans l’Histoire comme la première à avoir commercialisé du lubrifiant semi-synthétique puis de l’huile 100 % synthèse.

    Sa réputation ne s’est toutefois pas bâtie uniquement dans les laboratoires, mais aussi sur les circuits. Associée aux plus grandes marques et aux plus grands pilotes, Motul a triomphé dans presque toutes les catégories auto et moto. Ses nombreux succès ont même donné naissance à la gamme 300V, clin d’oeil aux 300 victoires obtenues entre 1950 et 1971.

  • Optima
  • Ostol
  • Pentosin

    Pentosin

    Née à Hambourg en 1927, Pentosin fabriquait initialement des produits à usages médical et vétérinaire. C’est aujourd’hui une marque de lubrifiants qui fait partie du groupe Fuchs. Elle est spécialisée dans les huiles de boite et de transmission, ainsi que les liquides de direction et les fluides hydrauliques.

  • Petronas

    Petronas

    Alors que la plupart des groupes pétrochimiques sont des entités européennes ou américaines créées dans la première moitié du 20è siècle, l’une des plus grandes entreprises actuelles du secteur sort du lot : Petronas est née en Malaisie en 1974. Cela ne l’a pas empêchée de se développer rapidement sur tous les marchés mondiaux face aux géants historiques. Comme eux, elle s’est aussi appuyée sur le sport pour faire sa promotion, notamment la Formule 1 où elle enchaine les titres de championne du monde avec Mercedes.

    Petronas commercialise des carburants et du gaz liquéfié ainsi que des lubrifiants pour l’automobile.

  • PFC

    PFC

  • Porsche

    Porsche

    Le constructeur automobile allemand Porsche a toujours mis en avant la sportivité et la longévité de ses véhicules. Le marché de la collection regorge de Porsche anciennes et la marque propose ses propres huiles moteur et liquides de frein au sein d’une gamme Classic pour entretenir au mieux ces voitures d’exception.

  • Powerflash
  • Pronex
  • Q8

    Q8

  • Red Line

    Red Line

    L’histoire de Red Line est atypique dans l’univers des grands groupes pétrochimiques. Elle débute en 1979 dans un petit garage californien où Peter Filice et Tim Kerrigan créent leur lubrifiant moteur « maison » pour moteurs deux temps. Les deux hommes se font rapidement connaitre, notamment grâce à l’ajout d’une protection anticorrosion dans leur huile. Red Line se bâtira d’ailleurs une réputation dans les additifs, que ce soit pour le gazole ou le liquide de refroidissement. Leur fameux Water Wetter a même fait ses preuves dans les championnats NASCAR aux États-Unis.

    La gamme de Red Line est très variée, allant du liquide de suspension à l’huile moteur pour karting, en passant par les nettoyants de systèmes d’injection et des additifs pour différentiels.

  • Repsol

    Repsol

    Repsol est indissociable du championnat du monde moto de vitesse, particulièrement la catégorie-reine 500 cc (aujourd’hui MotoGP) où l’écurie Honda Racing Corporation (HRC) a fait briller les couleurs de cette société pétrolière espagnole dans les années 90-2000 avec Mick Doohan, Alex Crivillé et Valentino Rossi.

    Le groupe Repsol est né en 1987 de la réorganisation du secteur pétrolier espagnol public. Il a ensuite été privatisé puis s’est étendu dans le monde entier pour chercher du pétrole en Afrique, en Amérique du Sud et en Asie.

    Si les stations-service Repsol sont nombreuses en Espagne, on connait surtout chez nous leur gamme de fluides et de lubrifiants pour l’automobile et la moto.

  • S.U Carburetter
  • Selenia

    Selenia

    Selenia est une marque du groupe Petronas, le géant malaisien de l’industrie pétrolière. Elle propose des huiles moteur, notamment pour les Fiat, Alfa Romeo et Abarth. Ses différents produits sont adaptés aux moteurs essence sportifs ou à ceux qui fonctionnent au GPL.

  • Shell

    Shell

    Le pétoncle qui sert de logo à Shell est le dernier vestige de ses origines. À la fin du 19è siècle, l’ancêtre de Shell est une petite boutique londonienne spécialisée dans la vente d’antiquités et de coquillages décoratifs en provenance du Moyen-Orient. Elle se diversifie ensuite dans le commerce de combustible pour les lampes à pétrole avant de grossir et devenir le groupe pétrochimique qu’on connait aujourd’hui. Shell produit maintenant du gaz naturel, des carburants et des biocarburants pour l’automobile et l’aviation.

    Les produits Shell conviennent aussi bien aux particuliers qu’aux professionnels avec des huiles destinées aux moteurs, aux transformateurs, aux compresseurs, aux turbines, … que ce soit en petit conditionnement, en bidons de 20 L ou en fûts.

  • Silkolene

    Silkolene

    Silkolene est une gamme de produits Fuchs devenue une marque à part entière. C’est la branche spécialisée dans les moteurs deux et quatre temps des motos et des karts. Elle travaille étroitement avec des équipes de motocross, de vitesse et de karting pour améliorer constamment ses lubrifiants. Ceux-ci se divisent en trois catégories : Rouge (100 % synthèse pour la course), Or (synthèse à base d’ester) et Argent (semi-synthèse pour la route). Ses huiles Rouge et Or emploient la technologie XP pour diminuer les consommations de carburant et d’huile et augmenter la puissance moteur. Silkolene commercialise aussi des huiles de boite et de fourche, des liquides de frein et de suspension, des dégraissants et des nettoyants.

  • Sineo
  • Texaco

    Texaco

    Les passionnés de sport automobile nord-américain reconnaitront facilement l’étoile blanche dans un disque rouge souvent vue en NASCAR et en IndyCar. C’est le logo de Texaco, marque du groupe Chevron, qui produits des lubrifiants et des fluides mécaniques pour les voitures, les poids lourds et les machines industrielles.

  • Total

    Total

    L’histoire de Total débute quelques années après la Première Guerre Mondiale quand la France cherche à gagner son indépendance pétrolière vis-à-vis des États-Unis, alors le plus gros producteur de produits pétroliers au monde. Plusieurs sociétés oeuvrent dans ce but pendant des décennies et participeront à la création du groupe Total qui emploie aujourd’hui 100 000 personnes dans plus de 130 pays.

    On connait bien sûr les stations-service Total, mais sa gamme de produits va bien au-delà des carburants et de l’automobile. Son catalogue comprend des lubrifiants pour les boites ou les ponts, des liquides de frein et des huiles moteurs pour la moto, l’aviation ou encore la motoculture.

  • Valvoline
  • Varta
  • VP

    VP

  • WD40

    WD40

    Le WD-40 est mondialement connu comme un produit miracle, le couteau-suisse des dégraissants, utilisé par le simple bricoleur du dimanche comme le professionnel de l’industrie. Pourtant, à l’origine, il n’avait pas une vocation tout public : la Rocket Chemical Company, basée à San Diego en Californie, travaillait pour la NASA dans le but de trouver un produit capable de protéger le missile Atlas de la corrosion. Il aura fallu quarante essais pour découvrir la formule « magique » : WD-40 ! L’entreprise comprend très vite son potentiel pour l’usage quotidien et le conditionne en aérosol pour le vendre aux particuliers à partir de 1958. Aujourd’hui sa gamme est étendue à une multitude de produits utiles pour la mécanique et le bricolage : huile de coupe, graisse, dégrippant, nettoyant, etc.

  • Wolf

    Wolf

    Face aux multinationales du secteur pétrochimique, Wolf Oil Corporation se targue d’être une entreprise familiale indépendante spécialisée dans les lubrifiants. Elle fait effectivement tout comme les grands avec son propre centre de recherche et développement et ses laboratoires situés en Belgique. La proximité du port d’Anvers lui permet d’exporter ses produits dans plus de 95 pays. Forte de plusieurs partenariats avec des fabricants d’additifs, Wolf cherche à toujours rester à la pointe de la technologie avec des produits de qualité. Sa gamme comprend des huiles moteur, des huiles hydrauliques et des huiles de boîte dans des conditionnements allant de la bouteille d’un litre pour les particuliers au fût pour les professionnels.

  • Yacco

    Yacco

    Yacco pourrait se présenter comme « la marque de tous les records ». Cette entreprise française créée en 1919 par Jean Dintilhac est associée à de nombreux records automobiles mondiaux, notamment avec Citroën depuis les années 30 ou avec Vincent Perrot qui a dépassé les 530 km/h sur un 250 mètres départ arrêté. Autant dire que les huiles moteur, les liquides de refroidissement, les graisses, les liquides hydrauliques et autres lubrifiants de Yacco ont fait leur preuve dans les conditions les plus difficiles. Ce savoir-faire s’applique à l’automobile, à l’aviation et aux professionnels de l’agriculture et des transports.