L'importance du lave-glace : comment faire le bon choix ?

Posté par: Lucas RacingLubes Dans: LubUniversal Sur: Commentaire: 0 Frappé: 164

L'importance du lave-glace : comment faire le bon choix ?

Comment choisir le meilleur lave-glace pour son véhicule ?

Le lave-glace pour voiture doit être considéré comme un élément de sécurité incontournable de votre véhicule ! En effet, l’article R316-4 du Code de la route prévoit que le pare-brise d’un véhicule à moteur doit être équipé d’au moins un essuie-glace et d’un dispositif lave-glace. Toute entorse à cette règlementation est passible d’une contravention de 3è classe, soit au minimum 68 euros. Partant de là, une question se pose à tout automobiliste consciencieux : quel lave-glace pour ma voiture ?

Choisir son lave-glace en fonction de la saison !

La saisonnalité est le critère prépondérant lorsqu’il s’agit de choisir le liquide lave-glace qui conviendra le mieux à votre voiture. Il en existe globalement deux sortes distinctes, une version été et une version hiver. Quelles sont donc les caractéristiques spécifiques à chacune d’elles et laquelle privilégier ?

Un mot sur la composition du liquide lave-glace

Trois ingrédients principaux président à la composition d’un lave glace, l’eau, l’alcool et l’éthylène glycol. A partir de cette composition de base, vous pouvez lors de l’achat, privilégier ceux qui sont biodégradables et/ou qui incluent des aditifs intéressants tels que des produits déperlants, anti-pluie ou dégivrants, de même que ceux qui utilisent de l’eau déminéralisée, laquelle évite la formation de tartre.

Le lave-glace été

La problématique propre à la saison estivale est essentiellement celle des moustiques et autres insectes qui viennent s’écraser sur votre pare-brise au point quelquefois de gêner la visibilité lors de la conduite. Des produits lave-glaces spécifiques ont donc été spécialement élaborés afin de remédier à cette situation. Ils incluent généralement des ingrédients dégraissants qui assurent un nettoyage rapide et optimal du pare-brise. En outre, certains intègrent des aditifs odoriférants qui exercent une fonction répulsive efficace à l’encontre des insectes. Enfin, contrairement, aux lave-glace pour l’hiver, on peut les diluer légèrement avec de l’eau afin d’en prolonger la durée de vie et réaliser une économie.

Le lave-glace hiver

Le risque en hiver, c’est bien sûr le gel. L’utilisation d’un lave-glace spécial hiver devient une quasi obligation dans les régions les plus froides ; en effet gel, en dilatant le réservoir qui contient le liquide peut provoquer des dommages conséquents à celui-ci. Les produits lave-glaces dédiés à la saison hivernale y remédient en incluant un antigel dans leur composition. Ils peuvent ainsi pour la majorité d’entre eux résister à des températures jusqu’à -20° et certains sont même utilisables jusqu’à -30° ce qui est une garantie de sécurité quand on sait que dans l’hexagone rares sont les régions où les températures descendent aussi bas.

Petits conseils pour terminer

Vérifiez régulièrement le niveau du lave-glace dans le réservoir (celui avec le bouchon bleu symbolisé par un petit jet). Changez de produit entre la saison chaude et la saison froide (Il existe néanmoins certains lave-glaces polyvalents toutes saisons). Quand vous avez trouvé le produit qui vous convient, n’hésitez pas à l’acheter en grand format (bidon de 5L) afin de vous en constituer une petite réserve.

N’oubliez pas ! Nos conseillers sont à votre écoute au 04 65 26 06 95, du Lundi au vendredi de 09:00–12:30 - 14:00–18:30

Munissez-vous de votre immatriculation, nous vous guiderons vers les meilleures recommandations de lubrifiants pour votre véhicule

commentaires

laisse ton commentaire

dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi samedi janvier février Mars avril Mai juin juillet août septembre octobre novembre décembre