BMW Série 1 : la première compacte de la marque allemande

Posté par: Lubuniversal Dans: LubUniversal Sur: Commentaire: 0 Frappé: 124

Le constructeur allemand BMW, habitué à construire des voitures plutôt massives et imposantes, en a étonné plus d'un lorsqu'il a sorti sa première Série 1 en 2004, une petite citadine compacte et passe-partout. La BMW Série 1 a depuis connu de nombreuses évolutions jusqu'à la dernière version en 2019, et ce ne sera peut-être pas la dernière...

La naissance de la BMW Série 1 en 2004

Le premier modèle de la BMW Série 1, baptisé E87, comportait 5 portes et mesurait 4,22 mètres, d'où sa désignation de "compacte". Équipée d'un moteur longitudinal à propulsion, muni de 4 cylindres en ligne (6 à partir de 2005) et de 16 soupapes, la première BMW Série 1 pouvait être qualifiée de "petite bombe", malgré son statut de citadine. Qu'elle soit en version essence ou diesel, ses performances se valaient, la différence était juste visible à la pompe puisqu'en consommation mixte, la version essence était plus gourmande de 2 l. aux 100 km.

La BMW Série 1, amputée de 2 portes en 2007

En 2007, le constructeur allemand sort une version 3 portes de la Série 1 et la nomme E81. Bizarrement, malgré ses 2 portes en moins, elle a grandi d'un cm, passant de 4,22 m à 4,23 m. Le look intérieur et extérieur s'offrent une nouvelle jeunesse et la motorisation, quant à elle, bénéficie d'une puissance qui s'étend de 116 à plus de 300 chevaux, selon la version. La même année, sortiront des usines BMW une Série 1 "Coupé" (E82) et une autre en version "Cabriolet" (E88). Les BMW Série 1 E87 et E81 constituent la première génération de ces modèles allemands, jusqu'en 2011.

La Série 1, une voiture sans cesse améliorée

BMW présente en 2011 la seconde génération de sa petite Série 1, qui devient F20 pour les modèles 5 portes et F21 en 2012 pour la version 3 portes. Des versions Coupé et Cabriolet sortiront également sous le nom de Série 2. En 2015, les BMW Série 1 F20 et F21 ont bénéficié d'un relooking complet aussi bien intérieur qu'extérieur, de suspensions améliorées et d'un nouveau choix de motorisations.

La dernière génération de la BMW Série 1 en 2019

Hormis l'introduction d'instruments high-tech dans l'habitacle, la petite BMW 3e génération a gardé un aspect à peu près similaire. La révolution s'est opérée sur la transmission qui passe de propulsion à traction, cette technologie permettant une meilleure tenue de route et une économie significative de carburant, entre autres.

 

La longévité d'une BMW Série 1 passe par un bon entretien

Une Série 1, quelle que soit sa génération, est conçue pour durer, BMW ayant fait ses preuves en matière de robustesse et de fiabilité. Mais pour éviter une usure prématurée du moteur et une consommation excessive, il est conseillé d'effectuer des vidanges régulières avec une huile moteur adaptée à ce type de véhicule.

commentaires

laisse ton commentaire

dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi samedi janvier février Mars avril Mai juin juillet août septembre octobre novembre décembre